Fiscaliteassurancevie.fr » Catégorie » Perp : présentation du plan épargne retraite

Perp : présentation du plan épargne retraite

Le plan épargne retraite populaire (PERP) a vu le jour en 2003 suite à la loi Fillon. Il s’agit d’un produit d’épargne qui permet de placer du capital bloqué jusqu’à l’âge du départ en retraite. Les sommes seront ensuite versées sous forme de rentes viagères. Le Perp prévoit différentes modalités de sortie et offre une fiscalité intéressante.

Le Perp : intérêts pour la retraite

En ouvrant un Perp, vous vous constituez une épargne pour anticiper votre retraite. En effet, la pension de retraite que vous recevrez sera bien inférieure aux revenus perçus lors de votre vie active : pour ne pas trop souffrir de la baisse de votre pouvoir d’achat, prévoir un capital tant que vous travaillez encore est une alternative intéressante.

Ce plan d’épargne propose différents avantages :

  • Vous pouvez déduire de vos impôts les sommes versées, dans la limite de 10% de vos revenus professionnels annuels.
  • Il n’y a aucun plafond de dépôt.
  • Vous vous offrez la garantie de profiter d’un revenu complémentaire lors de votre retraite.

Les versements sur le Perp sont libres et la loi n’impose pas de somme minimale. Vous pouvez ainsi prévoir de verser librement des montants ponctuels ou bien envisager un versement programmé, à date fixe.

Par contre, avant de souscrire votre Perp, vous devez prendre conscience de ses limites. En effet, sauf cas exceptionnels, le capital sera bloqué jusqu’à l’âge de départ en retraite. La rente que vous percevrez sera ensuite imposable, tout comme votre retraite. Pour percevoir une rente intéressante jusqu’à la fin de vos jours, vous devrez commencer ce placement le plus tôt possible. De plus, vous devrez tenir compte de différents frais : frais d’entrée, frais de gestion et frais de sortie.

Le Perp : sortie du capital

A la fin de votre vie active, vous pourrez percevoir une rente ou choisir de recevoir le montant sous forme de capital, à hauteur de 20% de la valeur de votre Perp. Vous percevrez donc les 80% sous forme de rente.

Vous pouvez bénéficier de la totalité en capital si vous investissez dans votre résidence principale, à condition que nous n’ayez pas été propriétaire de votre habitation les deux années précédant la sortie du capital.

Un autre cas de figure est possible pour récupérer tout le capital : si votre rente est inférieure à 40€.

Il est aussi possible de retirer l’argent versé sur votre Perp, avant l’âge de départ en retraite si vos droits à l’allocation chômage sont expirés et que vous n’avez pas retrouvé d’emploi, en cas de cessation d’activité non salariée, si vous devenez invalide, en cas de de décès du conjoint ou s’il y a situation de surendettement.